Flux RSS

Aucun flux RSS ajouté

Gravure "Vieillard faisant l'aumône" de Jean-Jacques de Boissieu (1736-1810)

Gravure "Vieillard faisant l'aumône" de Jean-Jacques de Boissieu (1736-1810) Agrandir

Gravure 3ème état à l'eau-forte, pointe sèche et roulette, cette estampe représente la place d'un village par une journée d'hiver, à droite, on remarque un vieillard tourné de trois quarts, coiffé d'une calotte, vêtu d'un habit long et droit boutonné sur le devant. 

Epoque fin 18ème siècle.

Dimensions : avec cadre : H 32 x L 42 cm Sans cadre : H 19 x L 24,5 cm

Plus de détails

420,00 €

Ajouter au panier
En savoir plus

Cette estampe représente la place d'un village par une journée d'hiver, elle est occupée par deux groupes de trois personnages chacun. Dans l'un d'eux, à droite, on remarque un vieillard tourné de trois quarts, coiffé d'une calotte, vêtu d'un habit long et droit boutonné sur le devant. Il a passé son mnchon autour du bras droit et se dispose à donner quelques pièces de monnaie à une vieille mendiante qui lui ted la main gauche, et, de la droite, s'appuie sur un bâton. A côté d'elle, une pette fille, à la figure épanouie, forme contraste avec le visage ridé de la vieille femme. Le second groupe, placé à gauche de l'estampe, se compose d'un rémouleur vu de dos et faisant tourner sa meule avec le pied droit ; à sa droite se trouve une femme âgée vue de profile dirigée vers la gauche ; et, de l'autre côté, touchant le trait carré, on voit un homme debout sur le seuil de sa porte. Dans le fond, une maison dont la cheminée fume, un arbre dépouillé de feuilles, le long du trait carré à droite, et l'accoutrement despersonnages indiquentle froid et l'hiver. A droite dans la marge du bas, on lit : "DJ 1780" (le haut des chiffres est seul visible). 

3 ème état : Traces de grattoir sur le ciel, à l'angle du toit de la maison placée à gauche.

Extrait du livre Page 77 : "L'oeuvre de Jean-Jacques de Boissieu 1736-1810" de MarieFélicie Perez au éditions du Tricorne, cabinet des estampes de Genêve.

Rechercher

Catégories