Chapeau melon en feutre gris et sa boîte VENDU

Chapeau melon en feutre gris et sa boîte VENDU Agrandir

Chapeau melon en feutre gris avec ruban noir. Boîte d'origine en carton blanc avec inscription.

Epoque : Première moitié du 20ème siècle

Dimensions : Du chapeau : H 12,5 x tour de tête extérieur 57 cm

De la boîte : H 23 x L 32 x P 26 cm

VENDU

Plus de détails

122_2

0,00 €

Ajouter au panier
En savoir plus

L'actuel melon en feutre renforcé aurait été conçu à l'origine en Angleterre pour les travailleurs de force, domestiques et paysans, désireux de se protéger la tête, et afin de remplacer les chapeaux mous qui ne résistaient pas à certaines activités rurales.

Son premier nom fut Cokehat (prononcer cook) du nom du client qui l'avait commandé pour son garde forestier. Edward Coke, neveu du comte de Leicester, arrive à Londres le 17 décembre 1849 chez James Lock & Company et demande un modèle très spécial. Le chapeau se devait d'être résistant aux chocs, aussi rigide qu'un haut-de-forme mais moins haut. Lock & Co commanda aux frères Thomas & William Bowler la conception de ce modèle. Coke testa la solidité du chapeau en se mettant debout sur la calotte qui résista : il acheta l'objet pour 12 shillings.

Originellement destiné aux manœuvres, de 1880 et 1920, le melon, accompagné d'une moustache soignée et d'un costume trois pièces, devient le symbole absolu de la respectabilité, en particulier en Angleterre. C'était également un symbole de mobilité sociale, recherché par ceux qui souhaitaient améliorer leur situation. Les hommes sortent avec le chapeau melon, et revêtent la jaquette et le nœud papillon.

Aux États-Unis, il est aussi connu sous le nom de chapeau Derby et fut porté par de nombreuses figures de hors-la-loi mythiques comme Butch Cassidy et Billy the Kid.

Rechercher

Catégories